Un homme bien dans ses jupes !

Un homme bien dans ses jupes !

Actuajupées 2018

Nombre de visites réelles depuis le 24 juin 2010.

Années => 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
janvier 0 176 93 104 154 223 290
février 0 116 66 83 200 128

219

mars 0 86 84 78 254 100

230

avril 0 74 88 75 143 137 307
mai 0 123 80 144 143 123 193
juin 0 154 79 126 81 213 197
juillet 91 120 83 134 144 136 216
août 136 98 89 197 166 195
septembre 129 121 103 290 127 107
octobre 223 123 142 146 110 109
novembre 209 107 90 116 134 164
décembre 234 167 89 159 123 140
Cumul annuel 1022 1465 1086 1652 1779 1775 1652
Ce tableau est actualisé chaque début de mois en tenant compte des chiffres lus sur l'espace gestion.
Total au 31/07/18 10431  
Zéro visite entre le 24 juin 2010 et le 30 juin 2012 me semblant étonnant, je ne sais pas si les compteurs fonctionnaient.

Les archives des années précédentes sont ICI

Des infos... selon les infos !

&

Août

- 11 : En 2010, j'ai possédé une robe mais je ne m'en souvenais plus du tout ; c'est suite à l'entretien avec Coralie que je m'en suis rappelé. Mais je reste à la jupe car la robe est peu adaptée, selon moi, à la morphologie masculine et est trop "connotée femme". À tort ou à raison, c'est un autre débat. Sourire

- 08 : Suite au contact établi avec Coralie LA DOCTORANTE Sourire le 29 juillet, nous nous sommes rencontrés au tout d'un thé & café dans un bar sympa Place CARNOT à NANCY. Elle avait choisi la jupe n° 16 et je lui ai bien sûr donné satisfaction. Ces deux heures quinze avec elle furent beaucoup trop courtes. Cultivée, cette jeune femme est passionnante et ses questions pertinentes. À tel point que tout s'est passé en discussion-échange, me laissant digresser sans freiner ; le travail sera énorme pour tout retranscrire tout et ne garder que ce dont elle a besoin pour sa Thèse. Courage à elle. Mais, tant pis pour elle, elle était prévenue que je suis "bavard.

Messieurs, n'hésitez pas à répondre à son appel pour l'aider dans sa recherche. Elle utilise skype et facebook, donc pas obligatoire d'être nancéien.

- 05 : Une phrase très juste, en anglais traduite par mes soins en français !

- 02: Suite à la création de mon compte Instagram, et son côté international, ayant des abonné.e.s dans le monde entier, j'ai publié un accueil multilingues en anglais, allemand, espagnol, italien et russe.

Juillet

- 29 : Hors-festival, je suis sorti en jupe : Le 26 à LUC-SUR-MER et le 27 à CAEN, où j'avais conduit 3 musiciennes estoniennes, une en jupe rose et deux en robe, qui voulaient "shoppinguer". Toutes les trois ont apprécié mon naturel, et confirmé que le confort de la jupe est sans égal. Hélas, un orage violent n'a pas permis d'immortaliser par une photo, le rapprochement européen par la jupe.

Du 18 au 29, j'ai participé à un Festival de Musique. 6 heures quotidiennes de répétions et 2 concerts ! M'étant renseigné, l'absence d'ouverture d'esprit des organisateurs, peut-être par crainte de la réaction de certains, n'a pas permis que je porte une des 3 jupes se trouvant dans ma valise pour les répétitions. C'est dommage, mais comme je les connais de longue date, hors de question de les mettre dans l'embarras.

- 13 : Superbe concert hier à REIMS ! En pantalon bien sûr (et hélas), mais j'avais fait le raccord en jupe.

Entre les deux, j'ai vu quatre choristes qui me regardaient et parlaient, cela se voyait, de manière plutôt malveillante. Après le concert, une femme d'environ 70 ans, que j'avais bien et très vite cernée comme assez "fermée", est venue vers moi et j'ai eu droit aux inévitables clichés sociétaux :

  • Pourquoi la jupe ? En plus, ce sont des jupes pour femme !
  • Et vous portez des collants en hiver ! Mais c'est pour les femmes !
  • Encore faut-il avoir de belles jambes !
  • Avez-vous des tendances homosexuelles ? Car quand même...
  • Etc.

Ne voulant pas polémiquer, j'ai répondu calmement à ses remarques, mais cela montre que les clichés ont la vie dure, et que la société a du mal à évoluer. De toute façon, vu les jours précédents passés sans souci, je relativise et je plains ces gens en fait. Il y a encore du travail à faire.

Et plusieurs photos ont été prise, par des filles ou des couples, pour Instagram

- Du 10 au 12 :En jupe n° 19 H24, sauf le 11 entre 18 h et 23 h pour raison indépendante de ma volonté. QUE DU BONHEUR !

Voyage en TGV, bus, métro, RER, magasins, Les Halles, photographies pour Instagram par des filles super sympas, etc.

Le 11 s'est fini en apothéose : à la sortie de la répétition de choeur avec l'Orchestre National d'Île-de-France à ALFORTVILLE, une jeune violoniste m'a dit que son mari porte une jupe à la maison ! Tout est parti de la remarque sympa d'UN musicieN qui ne savait pas si j'étais en robe ou en jupe. Ayant pris le RER avec elle, nous avons longuement papoté sur un sujet que je vous laisse deviner. Clin d'œil Du coup, nous allons faire en sorte de nous voir tous les trois dès que possible, avec lui en jupe bien sûr. Grâce à elle, j'ai aussi appris à améliorer mon compte Instagram.

Le 12, petit-déjeuner dans un café du 20° avec ma fille (en pantalon léger) qui était fière de moi. Et du coup, je suis fier d'elle qui assume un papa en jupe. Son ami est venu nous rejoindre ; me trouvant "trop stylé", il me suit dorénavant sur Instagram. Ensuite, balade dans le 12°, le 5° et car pour REIMS avec les musicien.ne.s de l'Orchestre.

- 08 : Week-end 100 % jupe n° 7 ! Parti samedi matin de NANCY en TGV "Oui Go" (le premier !), je suis arrivé à CHAMPAGNE-ARDENNES et pris le tram. Déjeuner Place d'Erlon, puis après-midi de répétition de chœur, puisque cela ne posait aucun problème au chef. Le plus génial fut que certaines personnes ne se sont aperçues de rien. J'ai eu quelques remarques et questions sympas. Toute la journée du dimanche pour répéter avec la même jupe, et retour à NANCY en TER et TGV. Pour le concert, jean blanc car porter une jupe blanche ne sera bien sûr pas possible.

Juin

- 29 : Échanges sympas avec deux jeunes réceptionnistes, celle du soir et celle du matin d'une résidence caennaise dans laquelle je logeais. Elles ont toutes trouvé cool le fait que je sois un porteur de jupes qui s'assume. Le plus rigolo est que celle du matin a plusieurs robes et jupes, mais n'en porte jamais ! Je lui ai avoué ne pas la comprendre.

- 12 : Articles de Laurianne MELIERRE parus sur instagram le 28 mai :

  • Sur son propre compte => sur VirJupes avec sa dernière phrase très touchante. Sourire
  • Sur Les Déviations => sur "Les Déviations" même si j'ai internet depuis plus de 10 ans quand même. Clin d'œil

- 05 : Et voilà, j'ai créé un compte Instagram. Rigolant

- 02 : Les deux articles de Laurianne sont parus le 28 mai ! MERCI à elle pour cette belle rencontre, d'autant qu'elle a très bien résumé notre entretien.

- 01 : Et voilà, le chiffre de 10.018 visites a été atteint au 31 mai. Si je tiens compte du fait que le compteur fonctionne depuis le 01 juillet 2012, cela fait 71 ans mois et une moyenne de 142 visites/mois. Pas mal pour un blog qui est mal reconnu par les moteurs de recherche. Mais il avait été visité avant !

Alors, Sourire MERCI à toutes et tous.

Mai

- 30 : Le sujet proposé par Audrey POEDI pour M6 n'a pas été retenu. Mais je l'encourage à ne pas baisser les bras. Aider la jeunesse est normale, puisque ma fille est jeune.

- 17 : Échange sympa avec une caissière (34) ce matin dans ma grande surface habituelle. Très ouverte, elle trouve que chacun devrait pouvoir s'habiller librement. Elle m'a demandé ce que je pensais du regard des autres et ma réponse fut : "Rien, je m'en moque et n'y fais même plus attention. D'autant qu'il reste rares."

- 15 : Ce matin, j'ai été contacté par Audrey POEDI, jeune journaliste indépendante qui souhaiterait que je participe à un reportage pour une émission sur M6 ! Lors de notre échange téléphonique, je lui ai dit que je dois réfléchir au vu des conséquences possibles, sachant que je le ferais à visage découvert. Or, le monde dans lequel je travaille n'est pas des plus adapté pour accepter un homme en jupe. Mais en même temps, j'ai envie de dire "oui". J'ai donc convenu d'un délai de réflexion de quelques jours, et d'en parler avec ma fille et mon ex-femme, plus mes frères. Car tous seraient concernés par ricochet, et je pense aussi à eux.

Ma fille est d'accord, sous réserve que mon NOM ne soit pas donné et c'est une des conditions que j'avais déjà fixée. À suivre..

- 11: Retour ce matin vers NANCY, voyage en TGV en jupe n° 6 que je n'avais pas portée depuis longtemps. Devant puis dans la Gare de l'Est, j'ai demandé à deux jeunes femmes de me photographier ; aucune n'avait remarqué ma tenue. Le NA-TU-REL est LA clé.

Il me reste à RE-lancer les autres journalistes, et laisser Laurianne et ma fille créer mon compte Instagram.

- 10 : Hier, j'ai rencontré Laurianne MELIERRE de 16 h 30 à 17 h 30 dans un bar rue Jean-Baptiste PIGALLE à PARIS. C'est elle qui avait choisi la jupe n° 10 que je portais. Revenant d'un entretien, je me suis changé dans un parking souterrain.

L'entretien avec cette jeune femme très sympa, passionnée de mode, fut très agréable ; il sera publié sous peu et je mettrai bien sûr le lien.

Des photos ont été prises par une jeune fille qui n'a pas tilté que j'étais en jupe.

Elle m'a convaincu, soutenue en cela par ma fille, d'ouvrir un compte Instagram qu'elle va me créer puisque je n'y connais rien.

Selon elle, "C'est la plateforme qui vous fera connaître, toi et tes jupes. C'est là que se trouvent les lecteurs aujourd'hui ! C'est LA solution pour toi et tes jupes pour atteindre un nouveau public !" (sic)

3 autres journalistes ont été contactées pour parler de ce sujet à l'approche de l'été. À suivre...

Ensuite, je suis allé acheter une partition.

Le soir au restaurant (pas en jupe Clin d'œil), longue discussion avec ma "géniale fille" sur divers sujets, dont la jupe et les hommes. Quelques-unes de ses amies le savent et il est convenu que la prochaine fois que je vois ses "relations amicales filles et garçons", je sois en jupe.

Avril

- 30 : RECORD du nombre de visites mensuelles battu ! Sourire Avec une pointe à 55 le 8 avril Surpris sans raison particulière. Cela fait réellement plaisir et MERCI aux visiteuses et visiteurs. Ceci est sans doute lié au fait qu'en tapant "homme en jupe" sur un moteur de recherche, le blog apparait bien dorénavant.

- 24 : Courses hebdomadaires ce matin, en jupe n° 10. Cet après-midi, Laurianne MELIERRE, journaliste auteure d'un des articles dont le lien a été publié le 18 avril, est revenue vers moi suite à ma prise de contact avec elle.

- 21 : Ce matin, encore ma jupe n° 19 pour ma deuxième prise de sang. Seul homme parmi trois dames, et la même secrétaire. L'infirmière a trouvé super que j'assume, et n'a pas démenti que "la jupe, c'est quand même confortable et agréable..." Je l'ai bien sûr invitée sur le blog.

- 18 : En fin de matinée, je suis passé voir mon avocate, et je portais ma jupe en jean. Alors que j'entrais dans son bureau, elle s'est "écriée" :

"Mais vous êtes en jupe ! C'est cool. Après tout pourquoi pas ? Et puis, ce n'est pas excentrique, donc cela passe bien. "

Cela m'a permis de constater qu'elle est très ouverte. Comme elles sont quatre, peut-être que ce sujet fut évoqué lors de la pause-repas... Sourire

Je ne cesse de penser que ce seront les femmes qui rendront banal le fait pour un homme de sortir en jupe. Clin d'œil

- 17 : Ayant envoyé ce matin un courriel à Barbara KRIEF, rédactrice de l'article annoncé le 05, elle m'a très gentiment répondu et promis de passer voir ce blog. Merci à elle pour sa rapidité. À suivre...

- 06 : Ce matin, prise de sang à laquelle je suis allé en jupe n° 19. La secrétaire n'a pu cacher son étonnement car elle a manqué de discrétion en parlant à son collègue, mais cela ne veut pas dire qu'elle désapprouvait. Ce dernier étant le technicien préleveur, je lui ai dit :

"Ah, si plus d'hommes en portaient, cela permettrait à la société d'évoluer. Mais en tous cas, c'est hyper confortable."

- 05 : "Pourquoi les hommes ne portent-ils pas tous des jupes ?" par Barbara KRIEF. Super article et merci à sa rédactrice.

Mars

- 07 : Les beaux jours reviennent, et les jupes aussi ! Collants fins de rigueur mais qui attirent plus de regards (car c'est connoté trop féminin ?). Ce matin, tant à mon agence bancaire qu'à ma boulangerie, aucun remarque comme d'habitude. Mais en arrivant chez moi, je croise ma voisine de palier avec laquelle je prends l'ascenseur et sur le palier, se trouve la dame d'entretien. Une fois rentré chez moi, j'entends les deux "commères" faire un commentaire sur ma tenue. Mais je suis content de leur avoir donné un sujet de "cancans", car il faut bien qu'elles s'occupent. Sans compter que leurs copines vont aussi en profiter :

" Moooon vous vous rendez compte, mon voisin / une dame de l'immeuble dans lequel j'entretiens les parties communes porte des jupes ! Et il met des collants ! "

Février 2018

- 01 : 290 visites en janvier, avec un pic à 49 le 24 ! Merci aux dames du salon. Dommage qu'aucune des visiteuses n'ait posté de commentaires.

Janvier 2018

- 24 : Merci à Marc de m'avoir prévenu que mon blog a été signalé sur Facebook "Le salon des dames", le 23 janvier à 05:51 !

Merci à celle qui l'a repéré et à vous, Mesdames, d'avoir accepté cela. Il y a des commentaires.

https://static.blog4ever.com/2010/06/421109/Salondesdames.jpg



25/12/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres